Dossier de Presse

Symposie renoue avec les traditions anciennes lorsque le Théâtre se déplaçait vers son public.

Nous offrons, en un même lieu, trois formes d’art qui ont des valeurs communes :

Régulièrement, la vie nous propose des situations imprévues, qui peuvent, selon la façon dont on les accueille, précipiter notre évolution. Tant que nous n’avons pas compris ce qui, chez nous, nous empêche de muter, nous sommes challengés.

Il arrive parfois que nous provoquions ces situations.

Dans ces cas-là, parce qu’elles sont de notre initiative, elles nous donnent accès à des endroits précieux que nous avons depuis longtemps protégés par tout un tas de croyances et de comportements adaptés. S’ouvrir et toucher ses émotions profondes entraîne des catharsis salutaires.

Dans cette œuvre, Malbec a provoqué un rendez-vous avec Anthocyane. Son initiative l’a enfermé dans la spirale de la terreur. Pour se protéger, il utilise de vieilles techniques devenues obsolètes. Marc, qui est lui-même encore prisonnier de ses vieux mécanismes, va conduire Malbec, malgré lui, à faire, ce qu’appelle Aristote, purifier ses passions.

Le vin, dans cette histoire, renforce le décor, alors qu’il n’est que support. Il l’affermit de sa magie ancestrale, et par son capital de sympathie, permet, de façon poétique, d’aborder de vrais sujets sur les choix qu’il nous appartient de faire au cour de notre vie.

%d blogueurs aiment cette page :